À quelle fréquence farter sa planche de snowboard?

Pour préserver la vitesse et les performances de votre fidèle snowboard, un fartage régulier des semelles s’impose. Mais à quel point ce rituel de glisse s’avère-t-il essentiel? Et surtout, à quelle fréquence devriez-vous répéter l’opération? Découvrez ici tous les secrets d’un fartage stratégique pour que votre planche conserve son mordant maximum.

Pour favoriser votre glisse et éviter le décrochage en cours de virage, vos carres doivent impérativement rester bien affûtées et lubrifiées. À cet effet, un fartage assidu fait partie intégrante de l’entretien courant d’un snowboard.

Bien que les besoins varient selon votre niveau et le type de neige fréquenté, prévoir une séance de fartage toutes les quelques journées demeure un minimum pour préserver speed et sensations dans les courbes. Pour mieux comprendre quand intervenir, penchons-nous sur les bienfaits du fartage puis sur les facteurs modulant votre stratégie.

Bénéfices du fartage

Traiter régulièrement la semelle de votre planche de snowboard à la cire ou au paraffine vous procure plusieurs avantages :

  • Réduction du frottement semelle/neige
  • Carres toujours bien aiguisées
  • Meilleure vitesse et accélération
  • Sensations plus directes
  • Prévient le décrochage en virages
  • Simplifie les rotations
  • Prolonge la vie de votre équipement

Au-delà de la performance, fartage rime aussi avec sécurité. Consultez votre technicien pour en apprendre plus sur le sujet.

Facteurs influents

Plusieurs éléments modulent votre besoin en fartage, notamment :

Conditions de neige

  • Neige naturelle non traitée : fartage très fréquent requis
  • Neige artificielle abrasive : fartage plus assidu nécessaire
  • Neige transformée molle : besoins réduits

Niveau du rider

  • Débutants : bien farter pour faciliter les premiers virages
  • Avancés : fartage très régulier pour maintenir vitesse et accroche
  • Freestyle : fartage stratégique selon modules

Fréquence d’utilisation

  • Occasionnelle : quelques fartages par saison
  • Régulière en saison : environ chaque 5 jours
  • Intensive : nécessite recomplète entre sorties

Ces quelques facteurs guident vos interventions en cours de saison. Voyons maintenant la marche à suivre.

Fréquence recommandée

Pour une utilisation récréative typique sans compétition, prévoyez farter votre snowboard environ toutes les 3 à 5 journées selon l’usure constatée. Un calendrier saisonnier optimal ressemblerait à peu près à ceci :

Début de saison

  • Préparation de base complète avant la première sortie
  • Fartage d’entretien après quelques journées selon conditions

En cours de saison

  • Fartage partiel d’entretien aux 2-4 journées
  • Ou chaque journée dans neige artificielle abrasive

Fin de saison

  • Dernier fart de finition pour remisage estival

Ce programme permet de maintenir votre équipement dans un état optimal pour un maximum de sensations. Voyons plus en détails les étapes principales.

Fart de nouvelle saison

Avant la première descente de l’hiver, prenez le temps de bien préparer la semelle à neuf avec un fartage complet incluant :

  • Ponçage fin et polissage du plastique
  • Application de couches de paraffine liquide chaude
  • Finition avec massacre de fart à froid en barre

Cette remise à neuf redonne accroche et vitesse maximales à votre snowboard pour attaquer la saison du bon pied!

Entre deux sorties

Après quelques journées dans les pentes, vos carres s’émoussent inévitablement sous l’effet abrasif de la neige et perdent de leur mordant. Un fartage partiel d’entretien s’impose alors :

  • Retouche localisée des carres au papier abrasif
  • Recouche localisée de paraffine chaude
  • Fart à froid additionnel au besoin

Prolongez ainsi la performance de votre préparation de base journée après journée.

En cours de journée

Lors d’une longue session quotidienne, notamment dans neige transformée humide en après-midi, vous constatez possiblement aussi une perte de glisse. Un fartage rapide vous redonne votre élan :

  • Application localisée de bloc fart à froid
  • Masser energiquement pour faire fondre et imprégner
  • Essuyer l’excès avec chamois
  • Retournez rider !

Ce coup de pouce rapide retarde le besoin d’un fartage majeur entre deux journées.

Produits et application

Une gamme de produits adaptés répond aux différents besoins de fartage :

Paraffine liquide : À appliquer chaude pour fonte et imprégnation initiale

Farts à froid : Blocs à masser pour transfert de cire et fluoropolymères

Liège : Pour polissage et finition de surface

Brossse nylon : Pour faire pénétrer et activer les farts à froid

Chamois : Nettoyage et essuyage de l’excès de produits

Prenez le temps d’apprendre auprès de votre technicien les méthodes d’utilisation optimales de ces outils pour remettre à neuf et entretenir votre précieux snowboard.

Conseils généraux

Voici quelques conseils pratiques pour vous aider à intégrer le fartage à votre routine de planchiste :

  • Apportez votre nécessaire à fart et cire dans votre véhicule
  • Fartez dans un endroit tempéré, à l’abri des intempéries
  • Laissez refroidir les sections travaillées avant utilisation
  • Respectez les zones de fart public désignées
  • Étalez un chamois sous votre planche durant le fartage

En suivant ces quelques principes, vous vivrez des journées de glisse plus exaltantes grâce à des performances rehaussées.

Conclusion

En réponse à la question initiale, vos besoins en fartage de snowboard dépendent bien sûr de votre niveau et du type de neige fréquentée. Comme règle générale pour la majorité des riders cependant, prévoyez une séance d’entretien toutes les 3 à 5 journées pour conserver sensations et sécurité.

Avec un fartage stratégique tout au long de la saison, vous prolongerez les performances de pointe de votre fidèle planche pour un maximum de plaisir dans les pentes enneigées!

N’hésitez pas à contacter votre technicien pour toutes questions sur les meilleures pratiques d’entretien des carres de votre snowboard. Bonnes descentes!

Laisser un commentaire