Comment bien choisir sa planche de snowboard ?

Pratiquer le snowboard procure des sensations de glisse incomparables. Bien choisir votre premier équipement facilite cependant grandement l’apprentissage de ce sport fantastique. En fonction de votre gabarit et de votre niveau de compétence, diverses caractéristiques de planche de snowboard peuvent mieux convenir. Apprenez ici comment sélectionner le bon matériel pour progresser en douceur!

Les critères de sélection d’une planche de snowboard appropriée dépendent de plusieurs facteurs comme votre poids, votre pointure ainsi que votre style de glisse prévu. Votre expérience sur neige entre aussi en ligne de compte.

Chez les débutants, une planche souple et symétrique plus courte s’impose pour faciliter les premiers virages. À mesure que la technique et l’assurance s’améliorent, vous pourrez opter pour une planche directionnelle plus longue et rigide pour gagner en vitesse et en performance.

Bien appareiller sa planche de snowboard à ses capacités permet d’évoluer en douceur pour maîtriser peu à peu les subtilités de ce sport sensationnel. Jetez un coup d’œil aux principales caractéristiques à considérer.

Taille du snowboard

La longueur de la planche doit s’accorder à votre taille pour profiter d’une bonne maniabilité. Règle générale, votre menton devrait atteindre le sommet ou dépasser légèrement lorsque vous tenez le snow debout sur la tranche.

Débutants : optez pour un modèle situé entre le bas de votre menton et le nez. Cette taille plus maniable facilite les pivots avec moins d’effort.

Intermédiaires : votre premier snow peut s’allonger entre le menton et le front. Vous gagnez en stabilité à vitesse accrue.

Avancés : les meilleurs riders peuvent gravir jusqu’à un snow frôlant le haut de la tête pour des performances extrêmes. Toutefois, un snow trop long devient difficile à contrôler pour la majorité d’entre nous.

Flexibilité de la planche

Le degré de flexibilité (souplesse) du snowboard affecte la facilité des virages et la ténacité en descente. Cette propriété dépend du gabarit de la personne ainsi que de son style de glisse visé.

Débutants : planches très flexibles pour tourner à moindre effort.

Femmes : de façon générale, préférez un snow plus mou pour faciliter les pivots.

Hommes de corpulence importante : choisissez un snowboard rigide capable de bien soutenir votre masse sans plier.

Descente rapide : les modèles plus rigoureux accentuent la stabilité à haute vitesse.

Type de planche

Trois grandes classes de snowboards se distinguent par leur polyvalence et leur performance :

Débutant: planches flexibles, larges et symétriques pour apprendre à tourner aisément dans les deux sens.

Freestyle: modèles assez courts et plus rigides pour le saut et la voltige, nécessitant un bon équilibre.

Tout-terrain: en fusionnant stabilité et maniabilité, ces snows font bien à peu près n’importe où sur la montagne.

Vérifiez quel type de planche convient le mieux à vos objectifs de glisse pour une expérience optimale.

Forme du snowboard

La forme du snowboard a un impact direct sur sa maniabilité et son comportement :

  • Forme directionnelle : extrémité arrière plus pointue, favorise les grands virages.
  • Forme twin : pointes arrondies identiques des deux côtés pour une conduite inversée identique.
  • Nez relevé (rocker) : facilite les pivots rapides et le freestyle.
  • Spatial : plus large au centre pour maximiser la flottaison en poudreuse profonde.

Pour les débutants, une forme régulière, twin ou directionnelle classique s’impose pour son accessibilité.

Extrémités de la planche

La structure des pointes avant et arrière influence aussi la polyvalence d’un snowboard. Vous trouverez chez les débutants des bouts plutôt ronds et identiques.

À mesure que progressent le niveau et les attentes, les planches adoptent une structure plus directionnelle avec une pointe avant relevée et une queue effilée pour optimiser accrochage et détente. Ceci devient très pertinent avec l’augmentation de la vitesse.

Assurez-vous de comprendre les caractéristiques des spatules avant d’acheter pour que le tout concorde avec le style de glisse envisagé.

Fixation et boots

Le bon ajustement des bottillons et de la fixation constitue également une considération importante pour évoluer confortablement et sans risque de blessure :

  • Bottillons : privilégiez des modèles souples offrant un bon support de la cheville pour les débutants.
  • Fixations : optez pour un modèle simple non trop rigide ni trop lâche et facile à ajuster.
  • Location : faites régler vos fixations par un professionnel selon votre poids et niveau de compétence.
  • Personnel : suivez les instructions du fabriquant ou consultez un expert pour ajuster vos fixations de façon sécuritaire.

Entretien

Pour que votre snowboard conserve des performances optimales saison après saison, assurez-vous aussi de :

✔️ Faire affuter les carres régulièrement

✔️ Réparer les éclats sur la spatule et la queue

✔️ Appliquer de la cire chaude pour nourrir et lisser la semelle

✔️ Ranger verticalement durant l’été plutôt qu’horizontalement

✔️ Éviter l’exposition prolongée au soleil qui dégrade le plastique et les fixations

Conclusion

En résumé, plusieurs facteurs influencent le choix d’une bonne planche de snowboard pour un débutant ou un rider chevronné comme le gabarit, le style de glisse recherché ainsi que les conditions de neige typiques dans votre région.

N’hésitez pas à consulter un expert pour trouver l’équipement optimal vous permettant d’évoluer en douceur à votre rythme. Quelques essais comparatifs vous aideront aussi à mieux sentir les différences sous vos pieds.

Avec le bon snow sous les planches selon vos capacités actuelles, vous ne tarderez pas à progresser pour apprécier toutes les joies sensationnelles du snowboard!

Foire aux questions

À quel âge peut-on commencer le snowboard?

Dès l’âge de 3-4 ans, il est possible d’initier un enfant au snowboard à condition d’utiliser un équipement adapté à sa petite taille. Surveillez attentivement ses premiers pas.

Quelle largeur de planche choisir?

En règle générale, optez pour un snowboard dont la largeur se situe entre la pointe de vos deux chaussures jusqu’à 2 cm de plus. Plus la largeur augmente, plus vous gagnez en flottabilité et stabilité au détriment.

Laisser un commentaire